Ressouvenir

PoetryAlbum Dit Zutique > Ressouvenir

book

Cette année où naquit le Prince impérial

Me laisse un souvenir largement cordial

D’un Paris limpide ou des N d’or et de neige

Aux grilles du palais, aux gradins du manège,

Eclatent, tricolorement enrubannés.

 

Dans le remous public des grands chapeaux fanés,

Des chauds gilets à fleurs, des vieilles redingotes,

Et des chants d’ouvriers anciens dans les gargotes,

Sur des châles jonchés l’Empereur marche, noir

Et propre, avec la Sainte Espagnole, le soir.

Francois Coppée

Advertisements